En public

A PARTÉ

de Françoise Dô

du mardi 26 mars au samedi 6 avril 2019

1h
COUPOLE
Tarif A (22€ - 6€)

<p>Texte et mise en scène <strong>Françoise Dô</strong></p><p>Avec&nbsp; <strong>Astrid Bayiha, Abdon Fortuné Koumbha</strong></p><p>Création lumière&nbsp; <strong>Cyril Mulon</strong></p><p>Création musicale <strong>Noss Dj</strong></p>

Nicole est de retour dans la région.
Elle refait sa vie avec son nouvel amant. Chat.
Mais Stéphane, son mari dont elle est séparée depuis quelques mois, voit en ce retour l’occasion de la reconquérir.
Qu’est-on prêt à faire pour conserver sa famille ?

.........

A PARTÉ ouvre de manière assumée sur plusieurs niveaux de lecture. 
Il renvoie à la convention théâtrale, selon laquelle un acteur feint de se parler à lui-même en éclairant le public sur ses motivations intérieures. 
Il indique la pesanteur des silences et des non-dits. 
Les personnages principaux vivent dans leurs enfermements. 
Ils s’expriment sous forme de monologues. 
Leurs histoires chassés-croisées se jouxtent jusqu’à l’interférence.

Plusieurs thèmes sont abordés. 
Le principal est celui de la solitude.
La solitude découlant de la séparation impossible d’êtres qui s’aiment : une femme et un homme, un fils et sa mère, une mère et son enfant.

Je me propose de mettre en scène ce texte dans un espace sobre où la lumière impose la rêverie face à une réalité trop crue.

Françoise Dô

.........

Nicole

(Extrait) 

« Ce soir est le grand soir mais déjà je trouve qu’il me dévore la bouche de façon étrange.

J’essaye de suivre sa mécanique. 

Son corps est tendu de désir.

Mon corps est inerte, impassible sous ses doigts, impassible sous ses lèvres. 

Je ne comprends pas. Je me concentre. Je vais bien finir par ressentir quelque chose. 

Je caresse quand il caresse, j’enlace quand il enlace. Je suis sa mécanique. »

 

Stéphane

(extrait) 

« Nicole n’a pas été heureuse dès le départ comme une future maman aurait dû l’être. 

Je désirais éperdument notre petit j’étais le plus heureux des hommes.

Ce jour-là Nicole est enceinte de trois mois.

Attend.

Trois mois et un jour pour pouvoir aller chez maman et lui annoncer la bonne nouvelle. 

Mais ce jour-là, elle n’attend pas dans le salon comme maman demande à chaque fois. »

 

 

Texte lauréat du Programme Écritures de la Cité Internationale Des Arts de Paris

La pièce est publiée dans la collection Tapuscrit / Théâtre Ouvert 

 

Production Bleus et Ardoise
Compagnie en résidence à Tropiques Atrium-Scène Nationale de Martinique

Coproduction Tropiques Atrium - Scène Nationale de Martinique

 

Avec le soutien de la Direction des Affaires Culturelles de la Martinique, la Collectivité Territoriale de Martinique, Cité Internationale des Arts de Paris, Théâtre de Vanves, Théâtre Ouvert - Centre National des Dramaturgies Contemporaines

 

Remerciements à Paul Emond, Hassane Kassi Kouyaté, Stéphanie Loïk