En public

Festival

ZOOM à Théâtre Ouvert - Z.T.O#4

du réel au poétique

du 23 au 30 mai 2018

Quatrième édition de ce temps fort qui explore la manière dont des auteurs, se saisissant de matériaux documentaires (intimes, politiques, historiques, sociétaux…) les agencent, les détournent, les transforment en un acte artistique qui tout à la fois questionne le temps présent et nous déplace par sa force poétique.

avec notamment Alexandra Badea, Nihil Bordures, Olivier Cadiot, Elise Chatauret, Sonia Chiambretto, Marceau Deschamps-Ségura, Françoise Dô, Tommy Milliot, Stanislas Nordey, Maxi Obexer, Pier Lorenzo Pisano, Laurent Poitrenaux, Thierry Raynaud, Anne Théron

En savoir plus...

MISE EN VOIX

A Parté

de Françoise Dô

vendredi 25 mai 2018 à 19h

Nicole est de retour dans la région.
Elle refait sa vie avec son nouvel amant, Chat.
Mais Stéphane, son mari dont elle est séparée depuis quelques mois, voit en ce retour l’occasion de la reconquérir. Il commence à la suivre à son insu.
Qu’est-on prêt à faire pour conserver sa famille ?

...........................................

Ce soir est le grand soir mais déjà je trouve qu’il me dévore la bouche de façon étrange.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN ESPACE

SUPERVISION

de Sonia Chiambretto

Vendredi 25 mai 2018 à 20h30

« À GENOUX ! LES BRAS EN L’AIR ! ACCROUPI ! EN TORSION LATÉRALE ! CHAUD DEVANT, CHAUD ! À GENOUX ! LES BRAS EN L’AIR ! ACCROUPI ! EN TORSION LATÉRALE ! EXÉCUTION ! CHAUD DEVANT, CHAUD ! LE SERVEUR EXÉCUTE LES ORDRES DU CHEF DE RANG, LEQUEL EXÉCUTE LES ORDRES DU MAÎTRE D’HÔTEL. CHAUD DEVANT, CHAUD ! PRÉPARER LES TABLES ! DRESSER LE COUVERT ! INSTALLER LES CLIENTS ! À GENOUX ! CHAUD DEVANT, CHAUD ! »
Sonia Chiambretto, Supervision


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Délit de solidarité

de Maxi Obexer

Samedi 26 mai à 19h

Qui sont celles et ceux qui aident les réfugié·e·s et les sans-papiers ? Qui sont celles et ceux qui empêchent les expulsions, offrent de la protection, voire aident les migrant·e·s à traverser une frontière lorsqu'il n'y a plus d'autres solutions ?


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Histoire de la littérature récente, Tome II

d’Olivier Cadiot

lundi 28 mai 2018 à 19h

Le tome I d’Histoire de la littérature récente tenait tout à la fois de l’essai, de l’enquête, du récit, forme hétérogène dans laquelle se mêlent, sur un mode léger et digressif, anecdotes, petites scènes romanesques et développements plus spéculatifs. Il s’agissait d’explorer l’idée reçue que la littérature disparaîtrait.


Dans le cadre de

En savoir plus...

PERFORMANCE

L.F.O. [low frequencies oscillations]

Performance d’Alexandra Badea, Nihil Bordures, Thierry Raynaud

les 29 et 30 mai 2018 à 20h30

On vit dans l’ère du témoin, en pleine tempête médiatique. On se nourrit de témoignages. Mais qu’est-ce qui reste d’un témoignage ? Qui nous le transmet et qu’est-ce qui se perd dans ce processus de transmission ? Qu’est-ce qui a une valeur dans un témoignage : l’information ou l’émotion qu’il produit ? L’exactitude du récit ou l’authenticité de la source ? La sincérité ou la mise en scène ?


Dans le cadre de

En savoir plus...

Ogres

de Yann Verburgh

du 22 septembre au 7 octobre 2017

1h20
COUPOLE
Tarif A (22€ - 6€)

mise en scène Eugen Jebeleanu

avec Gautier Boxebeld, Clémence Laboureau, Radouan Leflahi, Ugo Léonard, Claire Puygrenier

scénographie Velica Panduru
création sonore Rémi Billardon
création lumières Sébastien Lemarchand
 

Ogres propose un voyage au cœur de l’homophobie, aujourd’hui, dans le monde. Nous suivons comme un fil rouge, entre les différents cas traités, l’histoire de Benjamin, torturé et laissé pour mort dans un bois de Normandie. De la France à la Russie, de l’Ouganda à l’Iran, ce texte dresse un état des lieux d’une discrimination qui exclut socialement, qui tue directement ou indirectement, qui existe sous toutes sortes de formes, provoquant douleurs et souffrances. Au total 28 scènes, 14 destinations et 30 personnages, où se confrontent les points de vue des victimes, des agresseurs, des familles, des témoins.

Production Compagnie des Ogres 

 

Coproduction FATP – Fédération d’Associations de Théâtre Populaire L’Étincelle-Théâtre de la ville de Rouen, Théâtre Ouvert 

 

Avec le soutien de l’aide à la création de l’Adami, de l’aide à la création de la Spedidam, d’Arcadi -Île-de-France, de la Chartreuse Cnes de Villeneuve lez Avignon, du Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis, du JTN – Jeune Théâtre National, de Confluences – lieu d’engagement artistique, de la Compania 28 et du Festival Temps d’Images de Cluj (Roumanie)

 

Cette oeuvre a bénéficié de l'aide à la production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre

 

Texte lauréat de l’Aide à l’écriture de l’association Beaumarchais-SACD, de l’Aide à la création du CnT – Centre national du Théâtre et de de l’Aide à la publication du CNL – Centre National du Livre 

 

Remerciements  Maison des Auteurs de la SACD, la Compagnie KonfisKé(e)

La pièce est publiée aux éditions Quartett

.........................

HORS LES MURS

en partenariat avec l'Institut culturel roumain 

 

Lundi 2 octobre à 18h30 

Rencontre - débat autour du thème  Voyage au cœur de l'intolérance : faire surgir l'amour au milieu de la haine 

avec Mathieu Grizard, Eugen Jebeleanu, Caroline Marcilhac,  Mirella Patureau, Yann Verburgh 

 

Entrée libre 

 



Liens




Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

L'équipe de Ogres © Geoffrey Fages

L'équipe de Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Christophe Raynaud de Lage

Ogres © Geoffrey Fages

Ogres © Geoffrey Fages