En public

Festival

ZOOM à Théâtre Ouvert - Z.T.O#4

du réel au poétique

du 23 au 30 mai 2018

Quatrième édition de ce temps fort qui explore la manière dont des auteurs, se saisissant de matériaux documentaires (intimes, politiques, historiques, sociétaux…) les agencent, les détournent, les transforment en un acte artistique qui tout à la fois questionne le temps présent et nous déplace par sa force poétique.

En savoir plus...

MISE EN VOIX

A Parté

de Françoise Dô
© DR

© DR

vendredi 25 mai 2018 à 19h

Nicole est de retour dans la région.
Elle refait sa vie avec son nouvel amant, Chat.
Mais Stéphane, son mari dont elle est séparée depuis quelques mois, voit en ce retour l’occasion de la reconquérir. Il commence à la suivre à son insu.
Qu’est-on prêt à faire pour conserver sa famille ?

...........................................

Ce soir est le grand soir mais déjà je trouve qu’il me dévore la bouche de façon étrange.


Dans le cadre de

En savoir plus...

PERFORMANCE

L.F.O. [low frequencies oscillations]

Performance d’Alexandra Badea, Nihil Bordures, Thierry Raynaud

les 29 et 30 mai 2018 à 20h30

On vit dans l’ère du témoin, en pleine tempête médiatique. On se nourrit de témoignages. Mais qu’est-ce qui reste d’un témoignage ? Qui nous le transmet et qu’est-ce qui se perd dans ce processus de transmission ? Qu’est-ce qui a une valeur dans un témoignage : l’information ou l’émotion qu’il produit ? L’exactitude du récit ou l’authenticité de la source ? La sincérité ou la mise en scène ?


Dans le cadre de

En savoir plus...

Temps fort

Par les routes

de Noëlle Renaude

Mercredi 21 février à 19h

Entrée libre sur réservation

Mise en voix Grégoire Strecker
Avec Julien Ziegler, Nastassja Tanner

Par les routes est un poème routier. Un parcours deux à travers une partie de l’hexagone. Rien ne relie ces deux hommes si ce n’est cette seule information : ils viennent l’un et l’autre de perdre
leur mère. Ils quittent l’Ile-de-France, prennent des autoroutes, traversent des forêts, campent sur des aires de pique-nique, déjeunent à l’hôtel et croisent n certain nombre de personnes qui sont elles aussi en « mal de mère ». La perte de la mère comme
une convention du hasard serait le seul point d’aimantation de ces rencontres furtives.







Noëlle Renaude © Jean-Louis Fernandez

Noëlle Renaude © Jean-Louis Fernandez

Les autres événements :

au TNS : 15 & 16 février / à TO : 9 & 10 mars
Entrée libre sur réservation
Samedi 17 février 2018 à 17h
Entrée libre sur réservation
Lundi 19 février à 19h
Entrée libre sur réservation
mardi 20 février à 19h
Entrée libre sur réservation
Jeudi 22 février à 19h
Entrée libre sur réservation
Vendredi 23 février à 19h
Entrée libre sur réservation

Dans le cadre de