En public

Éditions Tapuscrit

À livre ouvert

Chères toutes, chers tous,

Nous vous accompagnons, dans cette période de confinement qui se prolonge, avec les auteurs et autrices publié.e.s par Théâtre Ouvert, en vous offrant la possibilité de lire les derniers titres de notre collection Tapuscrit.
Nous vous les enverrons en format .pdf sur simple demande par courriel (nl@theatreouvert.com).

Lisez-les, à voix basse ou à voix haute, et si vous le souhaitez, ouvrez le dialogue avec chaque auteur, chaque autrice et l’équipe de Théâtre Ouvert, en nous envoyant vos retours, écrits, sonores ou vidéo !

Et aussi, continuez à nous suivre par le biais des réseaux, de notre site Internet, de notre newsletter, pour savoir quels événements hors les murs seront maintenus ou reportés, avoir des nouvelles des artistes que vous avez pu découvrir à Théâtre Ouvert, connaître l’évolution de notre installation dans le 20è arrondissement.

Nous formons le vœu que notre communauté, qui prend corps dans l’espace et le temps de la représentation, puisse temporairement s’épanouir dans ce territoire immatériel pour tisser les liens de nos prochaines retrouvailles.

Restons chez nous, séparés de corps mais ensemble.

L'équipe de Théâtre Ouvert

........

A PARTÉ, de Françoise Dô

Pour ton bien / Per il tuo bene, de Pier Lorenzo Pisano

Les Inamovibles, de Sèdjro Giovanni Houansou

La Truite, de Baptiste Amann

L'Araignée, de Charlotte Lagrange

En savoir plus...

Temps fort

Par les routes

de Noëlle Renaude

Mercredi 21 février à 19h

Entrée libre sur réservation

Mise en voix Grégoire Strecker
Avec Julien Ziegler, Nastassja Tanner

Par les routes est un poème routier. Un parcours deux à travers une partie de l’hexagone. Rien ne relie ces deux hommes si ce n’est cette seule information : ils viennent l’un et l’autre de perdre
leur mère. Ils quittent l’Ile-de-France, prennent des autoroutes, traversent des forêts, campent sur des aires de pique-nique, déjeunent à l’hôtel et croisent n certain nombre de personnes qui sont elles aussi en « mal de mère ». La perte de la mère comme
une convention du hasard serait le seul point d’aimantation de ces rencontres furtives.







Noëlle Renaude © Jean-Louis Fernandez

Noëlle Renaude © Jean-Louis Fernandez

Les autres événements :

au TNS : 15 & 16 février / à TO : 9 & 10 mars
Entrée libre sur réservation
Samedi 17 février 2018 à 17h
Entrée libre sur réservation
Lundi 19 février à 19h
Entrée libre sur réservation
mardi 20 février à 19h
Entrée libre sur réservation
Jeudi 22 février à 19h
Entrée libre sur réservation
Vendredi 23 février à 19h
Entrée libre sur réservation

Dans le cadre de