En public

MISE EN SCÈNE

La mer est ma nation

de Hala Moughanie

mercredi 23 septembre à 19h

Un homme et sa femme vivent dans un faubourg de bord de mer que les déchets ont envahi. Ils entendent dire un jour que des réfugiés, fuyant le pays voisin en guerre, arrivent en ville. Sans doute certains voudront-ils s’installer chez eux.

Que faire ? Installer une barrière ? Se réjouir de cette nouvelle compagnie ? Surgissent deux femmes, une mère et sa fille au parler étrange. Les territoires dès lors vont se redistribuer...


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN SCÈNE

JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE

de Louise Emö
JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE ©Alban Van Wassenhove

JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE ©Alban Van Wassenhove

jeudi 24 septembre à 19h

“qu’est-ce qui se passe

quand même la langue

ne t’a pas prévue”

 

Est-on encore une mère quand il n’y a plus l’enfant, est-on encore une femme sion faillit en tant que mère, est-on encore quelqu’un sans mot pour se dire ?

Jeanne : une tentative de langue, de partage du monde déserté par la parole d’une femme en décalage, qui doit tout renommer avec joie et non sans peine. La parole est au centre, abrupte, en tension avec la technicité de l’élocution et de l’interprétation sur le fil, près de l’effondrement.


Dans le cadre de

En savoir plus...

LECTURE-PERFORMANCE

Grandes surfaces

de Baptiste Amann
Baptiste Amann © C.Raynaud de Lage

Baptiste Amann © C.Raynaud de Lage

vendredi 25 septembre à 19h

Quand Baptiste Amann a découvert L’école du micro d’argent du groupe IAM, c’était en l’écoutant au casque audio sur l’une de ces bornes d’écoute que l’on trouvait alors dans les centres commerciaux. C’était à Avignon, en avril 1997. Il avait 11 ans. Cette expérience globale fut pour lui un choc esthétique et sensible, considérable.

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN ESPACE

Charabia (toad movie)

de Sandrine Roche

samedi 26 septembre à 17h

Noémie vit dans un monde de crapauds mous, dont le charabia l'empêche de construire quoique ce soit de personnel. Elle se rebaptise Nemo - « c'est plus simple au niveau de l'articulation des syllabes » - prend le large, rencontre Georges, et tous deux s'échappent pour un toad movie à la recherche d'eux-mêmes.

 

Charabia est issu d’un travail mené tout au long d’une année, avec des collégiens du département de la Haute Garonne, dans le cadre du dispositif Parole en Je(u) organisé par la compagnie Nelson Dumont.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Fanny

de Rebecca Deraspe

dimanche 27 septembre à 17h

Fanny vient tout juste d’avoir 55 ans et vit avec son conjoint Dorian une magnifique et inaltérable histoire d’amour. Le couple, qui habite dans une maison assez confortable, décide d’accueillir une locataire pour occuper une chambre inhabitée.

En ouvrant la porte à cette universitaire, étudiante en philosophie, ils seront confrontés à une jeunesse engagée, foncièrement différente d’eux. Et pour Fanny, cette rencontre déclenchera un désir absolu de redéfinir sa façon d’être au monde.

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

Système fêlé

Sortie publique de la Résidence territoriale d'artiste en établissement scolaire / Fiction et faits divers : l'invention d'une série

jeudi 16 avril 2015 à 20h

COUPOLE
Entrée libre sur réservation

Par Jean-François Auguste (théâtre) et Julien Gaillard (écriture) 

accompagnés de Barbara Carlotti (chant), Alexandre Castres (danse), Didier Noun et Tristan Lamielle (vidéo)

avec deux classes de 4ème et la classe CLA du collège Georges Rouault (Paris 19e), une classe de 3ème du collège W. A. Mozart (Paris 19e), trois classes de 2nde des lycées professionnels Suzanne Valadon (Paris 18e) et Corvisart des Arts graphiques (Paris 13e) et de l'Institut National des Jeunes Aveugles (Paris 7e)

Un soir, une mystérieuse coupure d'électricité plonge la ville dans le noir. Malgré l’obscurité et l’inquiétude, la vie suit son cours. Des loups ont été aperçus aux portes de la ville. Des anges tombent du ciel. Un peu à la manière de Georges Perec et de sa Vie mode d’emploi, nous assistons à différents moments de la vie des habitants d’une tour de trente étages, la tour B14.

Découvrira-t-on ce qui a provoqué cette coupure généralisée du courant ?

 

 

[ Synopsis

J’ai seul la clef de cette parade sauvage. Arthur Rimbaud

Noir.

C’est une histoire mosaïque, qui se compose par blocs.

Un soir, une mystérieuse coupure de courant plonge la ville dans le noir. Très vite, des loups sont aperçus aux portes de la ville.

La gravitation nous a donné rendez-vous au pied d’une tour surplombant le périphérique Est. La Tour B14.

Les rues sont désertes, mais le noir est habité.

SYSTEM FAILURE / SYSTEM FAILURE / SYSTEM FAILURE / SYSTEM FAILURE

Un couple enlacé tombe du douzième étage de la tour. Dans trois siècles, on retrouvera leur étreinte embaumée sous l’asphalte.

Sur le toit, une jeune femme joue dangereusement avec le vertige des corniches. Mais l’escaladeur l’initie au vertige des étoiles.

Au onzième étage, une femme danse avec les miroirs. Son visage à la dérive flotte parmi les reflets.

Sur les écrans de secours, les informations flashent l’obscurité. On aperçoit deux anges tomber au fond de l’image.

Au rez-de-chaussée, un homme braque une boulangerie. 349 croissants sont découverts dans son sac par la police ; mais aucun argent. Pas un rond. La richesse est dans le chiffre.

Dans le ciel, la nuit explose, blanche et bleue. Étoiles et corniches s’embrassent. Quand le soleil irradie, les loups découvrent les joies du centre-ville.

L’orage magnétique a effacé nos mémoires. Un disque dur, un seul, a résisté à la fêlure systématique. Des blocs de mémoire remontent à la surface. Comme des bouchons de liège, du fond de la mer.

L’excès de lumière est devenu du noir.

Mer mémoire.

Un coup de projecteur découvre les créatures peuplant les grands fonds. Dans une cave, des pirates recomposent amoureusement un bout de l’univers. Pénélope, sur le Skype clandestin, fait signe à son Ulysse.

Le soleil reviendra-t-il ? Telle est la question.

La seule ?

On sait bien que la nuit n’a jamais empêché la jeunesse en liesse d’inventer les carnavals secrets de l’avenir. Bien au contraire.

À suivre, donc…

 

En collaboration avec la Compagnie For Happy People & Co

Dans le cadre de la Résidence territoriale d'artiste en établissement scolaire avec le soutien de la DRAC Ile-de-France, du Rectorat de Paris, de la Mairie du 18e arrondissement et de la Mairie du 19e arrondissement, de la Fondation La Poste

Fiction et fait divers : l'invention d'une série fait partie des 15 projets finalistes du Prix de l'audace artistique et culturelle 2015  

 



Liens


Chargement du lecteur vidéo...

Chargement du lecteur vidéo...

Chargement du lecteur vidéo...


Systèle fêlé- Résidence territoriale 2014/15 © Christophe Raynaud de Lage

Systèle fêlé- Résidence territoriale 2014/15 © Christophe Raynaud de Lage