En public

Temps fort

ZOOM à Théâtre Ouvert- Z.T.O#5

Du mercredi 15 au samedi 25 mai 2019

DU RÉEL AU POÉTIQUE

Cinquième édition de ce temps fort qui explore la manière dont des auteurs, se saisissant de matériaux documentaires (intimes, politiques, historiques, sociétaux…) les agencent, les détournent, les transforment en un acte artistique qui tout à la fois questionne le temps présent et nous déplace par sa force poétique.

avec notamment François Beaune, Maya Bösch, Sonia Chiambretto, Maëlle Dequiedt, Marcial Di Fonzo Bo, Marie Dilasser, Boutaïna El Fekkak, Elsa Granat, Roxane Kasperski, Jean-René Lemoine, Olivier Liron, Sidney Ali Mehelleb, Philippe Minyana, Gérard Potier, Guy Régis Jr., Kateřina Rudčenková, Antoinette Rychner, Hélène Soulié, Abdellah Taïa, Yoann Thommerel, Aurélie Van Den Daele.

En savoir plus...

Festival

Taïga (comédie du réel)

d’Aurianne Abécassis

Samedi 27 octobre à 20h30

1h30
COUPOLE
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

Mise en voix Alexia Bürger

avec Camille Trophème, Olivier Constant, Émilie Chevrillon, Vincent Debost, Samuel Churin

Le 11 novembre 2008, 150 policiers débarquent dans le petit village de Tarnac, et arrêtent en grande pompe les neuf auteurs présumés des sabotages de lignes de chemin de fer intervenus quatre jours plus tôt. Tout cela sous l’œil des caméras qui diffusent les images en boucle à la télé. C’est  l’Opération Taïga.

La suite est celle-ci : garde à vue de 96 heures, prison pour certains, assignations à résidence. Le déploiement de moyens que l’on ne réserve pas à tout le monde. Ce sont de dangereux terroristes, nous dit-on. La ferme qu’ils ont achetée, ce serait leur QG. Ils veulent, paraît-il, renverser l’Etat. On les appelle anarcho-autonomes.

Dix ans plus tard, le chef d’accusation d’« association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste » est abandonné et le procès pour sabotages se conclut par une relaxe générale.

Taïga est une tentative de raconter cette affaire symptomatique d'une époque où se mêlent le politique, le médiatique, et le judiciaire. Pour tenter de questionner notre rapport à l’autorité, à la sécurité, à la désobéissance aussi, et mettre un peu de lumière sur ce qui est déjà considéré comme le plus grand fiasco de l'anti-terrorisme français de ce début de XXIe siècle.  







  

Les autres événements :

50 min
Vendredi 26 octobre à 20h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h30
Samedi 27 octobre à 16h
Entrée libre sur réservation
1h
Samedi 27 octobre à 18h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Dimanche 28 octobre à 16h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Dimanche 28 octobre à 18h
Entrée libre sur réservation

Dans le cadre de