En public

HORS LES MURS

en mars tous à la MC93-Bobigny

du 5 au 29 mars 2020

Théâtre Ouvert va inaugurer une nouvelle page de son histoire en déménageant à la rentrée prochaine au 159 avenue Gambetta, dans le 20ème arrondissement de Paris. C’est dans ce nouvel écrin qu’il déploiera sa vocation toujours renouvelée de théâtre d’art et essai en prise avec son territoire et en résonnance avec les voix du monde. Dans l’intervalle, son équipe répond joyeusement à l’invitation de la MC93 de vous proposer un florilège de nouvelles écritures scéniques pendant tout le mois de mars.

En savoir plus...

SPECTACLE / CRÉATION

L’Araignée

de Charlotte Lagrange

jeudi 5, vendredi 6, samedi 7 mars

Peut-être que les araignées sont capables de faire semblant de mourir devant un danger imminent ?
Si seulement je pouvais faire ça de temps en temps me mettre en pause.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

S-E-U-L-E ?

d'’après "Seule" de Daniel Foucard
© Emmanuel Valette

© Emmanuel Valette

mercredi 11 et jeudi 12 mars

Une jeune femme se réveille seule sur une lande déserte. Elle a oublié son identité, ne sait pas où elle se trouve, ne se souvient de rien. Pour retrouver son chemin et son identité perdue, elle harangue, nous interpelle, imagine, reconstitue, attaque, fouille sa mémoire, échafaude des hypothèses, parle du monde, et parle de nous qui la regardons.

Seule en scène, la comédienne Sephora Pondi nous livre une variation contemporaine et féminine de la figure de Robinson Crusoë.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

Mont Vérité

de Pascal Rambert
Mont vérité © Jean-Louis Fernandez

Mont vérité © Jean-Louis Fernandez

Douze jeunes artistes issus de l’école du Théâtre National de Strasbourg, ainsi que l’équipe artistique et technique, s'engagent avec force dans ce banquet dionysiaque que Pascal Rambert a écrit pour eux. Un hymne à la jeunesse, à la liberté et à l'amour qui se joue, se danse et se chante au pied du Monte Verità.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE / CRÉATION

Paradis

de Sonia Chiambretto
© Matthew Henry from Burst

© Matthew Henry from Burst

mardi 17 et mercredi 18 mars

Tout a commencé en bas de chez moi à Manosque. La ville accueillait le temps d’un week-end la crème des romanciers à succès. Des micros avaient été installés sur chaque place pour des lectures publiques, ou des entretiens. En marchant, je suis tombée sur un garçon syrien qui voulait prendre la parole. Il ne parlait ni français, ni anglais. Il voulait parler dans un micro. Il préparait sur son ordinateur ce qu’il voulait dire. Il arrivait de Syrie et c’était un moment de grand KO. Évidemment il n’a jamais eu le micro. Il ne comprenait pas pourquoi, et moi non plus.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

Love is in the Hair

de Laetitia Ajanohun
Love is in the Hair © Christophe Raynaud de Lage

Love is in the Hair © Christophe Raynaud de Lage

du 20 au 29 mars 2020

« Naturel et heureux », la devise du mouvement Nappy, se veut l'expression d'un refus des normes imposées de la beauté, cheveux lisses et peau blanche, qui laisse la place au libre choix de ceux qui revendiquent simplement leur identité : cheveux frisés et peau noire.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Fanny

de Rebecca Deraspe

dimanche 22 mars à 16h

C’est une histoire banale, en apparence. Fanny vient tout juste d’avoir 55 ans. Elle vit avec son conjoint Dorian une magnifique et inaltérable histoire d’amour. Ils sont heureux. Véritablement heureux. Le couple, qui habite dans une maison assez confortable et un peu trop grande pour eux, décide d’accueillir une locataire pour occuper une chambre inhabitée. Ils ne le font pas pour l’argent, mais pour faire du mouvement dans leur vie un peu trop stable. Ils se sentent peut-être injustement heureux.  Ils voudraient être utiles.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

La mer est ma nation

de Hala Moughanie

jeudi 26 mars à 20h

Un homme et sa femme vivent dans une ville que les déchets ont envahie. Arrivent deux femmes, des étrangères fuyant un pays en guerre, que les habitants imaginent mettre à distance en improvisant une frontière incongrue. La rencontre entre les individus offre l’opportunité de penser le positionnement de chacun vis-à-vis de tous et de négocier alliances et désaccords afin de recomposer une société dont l’équilibre interne est singulier.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Ça raconte Sarah

de Pauline Delabroy-Allard

vendredi 27 mars 20h

L’histoire d’une passion amoureuse, le récit à la première personne d’un amour fou et dévorant entre deux femmes.

Prix France culture Télérama


Dans le cadre de

En savoir plus...

Poèmes et chants

Poésie Pays

de Guy Régis Junior

samedi 28 mars 15h30

Dans une atmosphère chaleureuse et propice aux échanges avec le public, des auteurs partagent leur poésie en toute simplicité. Il s’agit de retrouver l’ambiance des soirées organisées fréquemment à Port-au-Prince où chacun vient transmettre les textes de ses auteurs préférés. Mais loin de

rester extérieurs, les spectateurs se joignent à cette fête de la langue pour donner à entendre leurs propres textes ou leurs poèmes préférés, dans un grand banquet de mots.


Dans le cadre de

En savoir plus...

Festival

Focus à Théâtre Ouvert - F.T.O#6

du 14 au 30 novembre 2019

Théâtre Ouvert est la tête chercheuse de la création. Il suffit de regarder le programme de ce Focus pour réaliser à quel point le Centre National des Dramaturgies Contemporaines a été et est encore essentiel à la diversité, au partage, au plaisir de la découverte, au présent et au futur de l’écriture dramatique d’expression française. La Cité Véron, inaugurée en 1980 par ses fondateurs Lucien et Micheline Attoun accueille cette programmation exceptionnelle avant sa fermeture, le lieu appartenant au Moulin Rouge qui a souhaité le récupérer. L’installation avenue Gambetta dans l’ancien TEP de Guy Rétoré, sera elle aussi une fête. L’important étant que Théâtre Ouvert continue encore et toujours à creuser le sillon de l’inédit, de l’émergence, de la découverte d’auteurs et d’autrices d’ici et d’ailleurs. Un grand bravo à  Caroline Marcilhac et à son équipe.
Longue vie à Théâtre Ouvert !

Sophie Deschamps, Présidente de la SACD

 

 





Congo, Jazz Band

de Mohamed Kacimi

Jeudi 14 novembre 2019 à 19h

De la préhistoire aux premiers chasseurs d’esclaves, du voyage de Stanley missionné par Léopold II à la décolonisation, de l’arrivée de Mobutu puis de Kabila à l’irruption des Chinois, Congo, une histoire,  nous  raconte quatre-vingt-dix mille ans d’histoire : l’histoire du Congo, cet immense territoire africain au destin violenté.

En savoir plus...

Memento Mori

de Hala Moughanie

Jeudi 14 novembre 2019 à 20h30

Cette fable tellurique questionne la possibilité d’une rencontre vraie entre deux êtres qui s’opposent. La recomposition des liens de sens qui s'établiront entre eux passe par une double reconnaissance : celle de l’autre comme élément aléatoire mais précieux du monde et celle de la terre, hôte de l’humanité.

.................

Femme- Sais-tu pourquoi tu es arrivé jusqu'ici ?

L'étranger- Je devais me trouver ailleurs, je vous l'ai déjà dit.

Femme- C'est  à toi que tu dois une réponse.

L'étranger- Alors je ne sais pas.

En savoir plus...

Grès (Tentative de sédimentation)

de Guillaume Cayet

Vendredi 15 novembre 2019 à 19h

Comment se transforme l’humiliation en colère ? Comment se produit l’instant décisif ? Lorsqu’un corps décide de passer à l’action, de monter dans un bus pour lancer des pavés à la capitale.

Grès est le récit d’une voix. Celle-ci se raconte, nous raconte. Sa trajectoire. De son travail, à sa voiture, les ronds-points, la nationale, la maison, les repas avec sa moitié et ses enfants … 

En savoir plus...

La Canaille

Concert

Vendredi 15 novembre à 20h30

Le musicien Valentin Durup, présent sur le plateau dans la mise en voix de Grès, travaille également avec Marc Nammour. Ils sont tous deux membre du groupe La Canaille, que nous avons décidé d’inviter lors de cette soirée.

Marc et Valentin accompagneront la prochaine création de la compagnie Le Désordre des choses prévue pour février 2021, La comparution pièce sur les violences policières.

En savoir plus...

Les Abattus (titre provisoire)

de Noëlle Renaude

Samedi 16 novembre à 20h30

Le vieux respire trop fort, il va faire une crise d’asthme, ou une attaque, je n’y connais rien en symptômes, je lui dis, ça vient d’où, ça ? le vieux tourne de l’œil, mais que d’un, l’autre est rivé à moi, c’est ça qu’il y avait dans le sac ? Son œil droit reste attaché à moi bêtement fixe, le sac, je dis, le sac dans votre bordel en bas, alors subitement il remet ses deux orbites en position de tir puis il articule, cé à nous, sans faire la liaison, cé à nous, je dis, qui ça nous ?

En savoir plus...

Rapports sur toi (De mon chaos est née une étoile filante)

de Baptiste Amann

Lundi 18 novembre à 20h30

Très personnelle sans être véritablement autobiographique, la pièce est une manière de répondre par la création à un événement insupportable. Composée en 12 tableaux, elle est le journal d’une année de deuil vécue par un groupe d’amis qui ont perdu l’un des leurs au moment de quitter le lycée pour entrer dans la vie étudiante. Pleine d’humour, de mélancolie et de vitalité, elle saisit l’effet du temps qui passe, lorsqu’il cicatrise lentement les blessures les plus vives.

En savoir plus...

N° 27 — QUE PENSEZ-VOUS DE LA DÉMULTIPLICATION DES BASKETS ?

de Sonia Chiambretto et Yoann Thommerel

Mardi 19 novembre à 20h30

 

Depuis sa première utilisation à Venise en 1516, le mot « ghetto » n’en finit plus de désigner par extension. La recherche que nous menons sur le plateau se veut avant tout une traversée collective dans l’histoire d’une dérive terminologique, une plongée dans ce qui est devenu une béance de la langue. Nous prenons pour point de départ de cette nouvelle performance le Questionnaire élémentaire, questionnaire poétique et frontalement politique, coécrit en lien avec le Groupe d’information sur les ghettos (g.i.g.).

 

En savoir plus...

Partir

Nicolas Doutey et Jean-Daniel Piguet

Mercredi 20 novembre à 20h30

Pendant l’été 2012, Jean-Daniel Piguet accompagne son père durant son dernier mois de vie, à l’hôpital. Voulant profiter pleinement de ces moments, tous deux décident de mener un dernier projet ensemble. Se servant de la caméra que son père lui avait offerte, le metteur en scène se met à le filmer afin de récolter ce qu’il veut laisser de lui. Leur projet de film dévie rapidement, à cause de l’augmentation des doses de morphine qui l’empêche de raconter ses histoires.

En savoir plus...

Sommeil du fils (Portrait de la mère)

de Julien Gaillard

Jeudi 21 novembre à 19h

« Nous ne connaissons pas le visage de nos mères. »

(Extrait d’une lettre de spectatrice cité par le cinéaste Andreï Tarkovski dans son livre Le Temps scellé.)

Il s’agit ici d’une version spécialement réalisée pour Théâtre Ouvert à partir d’un texte en cours d’écriture, Sommeil du fils.

Il s’agit du portrait-paysage d’une mère à travers les yeux et la mémoire de son fils aîné.

Il s’agit de disparition(s).

Il s’agit d’une mémoire qui n’est pas seulement personnelle.

.....................

[extrait]

En savoir plus...

Grand Menteur ou Le joyeux testament

de Laurent Gaudé

Jeudi 21 novembre à 20h30

Le monde était trop petit pour moi. 

C’est la mère qu’avait dit ça. 

« Tu seras bien enquéqué si t’en restes là… »

Et moi je sentais qu’elle disait vrai mais j’avais pas idée de quoi. 

« Faudra que tu te le construises, ce foutu monde, pour qu’il soit à ta taille. »

Elle a murmuré ça un jour, avec son air de complot et c’était comme si elle m’apprenait à faire sauter les banques. 

Trop petit le monde, 

Trop torticulé. 

Elle avait raison, la mère. 

En savoir plus...

Sur/exposition

d’Aurore Jacob

Vendredi 22 novembre à 20h30

Aurélie Bocage, commissaire d’exposition, a présenté le travail photographique de Magda, la révolutionnaire égyptienne qui a posé nue. Durant le vernissage, quelque chose s’est passé. Avec difficulté, Aurélie tente de le raconter. Plusieurs voix se mêlent à la sienne.
À la croisée du théâtre et de l’installation muséale, entre différentes temporalités, nous découvrons les décombres de ces multiples paroles.

 

En savoir plus...

Juste ça

de Marie de Beaumont

Samedi 23 novembre à 19h

Ils sont deux. Un homme et une femme. Ils sont là et ils racontent. Ils racontent une histoire qui leur est arrivée à tous les deux. Ils racontent chacun. Ils ne sont pas amis, pas amants. Ils ne sont pas ensemble. Ils font ensemble ou plutôt ils vont ensemble. Ils vont au théâtre. Ils pourraient faire du jogging ou de la musique, mais non. Depuis des années, ils sont spectateurs ensemble, ils ont fait le tour de la banlieue pour ne rien rater ensemble de la création contemporaine. Ils ont beaucoup raté certainement mais ils se sont entêtés.

En savoir plus...

Grandes surfaces

de Baptiste Amann

Samedi 23 novembre à 20h30

Quand Baptiste Amann a découvert L’école du micro d’argent du groupe IAM, c’était en l’écoutant au casque audio sur l’une de ces bornes d’écoute que l’on trouvait alors dans les centres commerciaux. C’était à Avignon, en avril 1997. Il avait 11 ans. Cette expérience globale fut pour lui un choc esthétique et sensible, considérable.

En savoir plus...

Des coupettes sous la coupole

Brunch théâtral

Dimanche 24 novembre à partir de 12h

Notre équipe et celle de Théâtre Ouvert entretiennent depuis plusieurs années un compagnonnage fondé sur l’écriture et la création. Quand il nous a été proposé de créer un événement pour célébrer la mythique coupole de Théâtre Ouvert, il nous a semblé naturel d’imaginer une fête qui nous ressemble, en mêlant nos équipes. Pour ce brunch, nous mettrons les petites coupes dans la grande pour partager avec vous notre second passe-temps favori : la cuisine !

En savoir plus...

La plus précieuse des marchandises

de Jean-Claude Grumberg

Lundi 25 novembre à 19h

Il était une fois, dans un grand bois, une pauvre bûcheronne et un pauvre bûcheron.
Non non non non, rassurez-vous, ce n’est pas Le Petit Poucet ! Pas du tout. Moi-même, tout comme vous, je déteste cette histoire ridicule. Où et quand a-t-on vu des parents abandonner leurs enfants faute de pouvoir les nourrir ? Allons...

En savoir plus...

Mondes

d'Alexandra Badea

Lundi 25 novembre à 20h30

Un texte écrit quelques jours avant la représentation. En prise avec l’actualité, en réaction au bruit du monde. Deux voix qui se parlent sans face-à-face. D’un bout à l’autre du globe, de deux endroits où ça brûle. Deux êtres perdus dans le chaos contemporain, noyés dans l’actualité qu’ils subissent en direct.

En savoir plus...

Je suis perdu - Pièce n°1

de Guillermo Pisani

Je suis perdu est composé de trois courtes pièces pour les trois mêmes comédien·ne·s. Chacune fait apparaître de manière singulière des aspects conflictuels de la présence d'un.e migrant.e non-européen.ne.

Les pièces convoquent les représentations que nous avons de la personne de nationalité, de langue, de religion, de vision du monde différentes, celles que nous avons de « nous »-mêmes et celles que « les autres » ont de « nous », car « nous » et « les autres » sont deux termes qui se renvoient l'un à l'autre.

En savoir plus...

Une Pierre

de Frédéric Vossier

Mardi 26 novembre à 20h30

Dans Journal de deuil, à la date du 24 mars 1978, Roland Barthes écrit :

‘‘Le chagrin, comme une pierre…

(à mon cou,

Au fond de moi)’’

 

En savoir plus...

Ferme les yeux

de Lancelot Hamelin

Mercredi 27 novembre à 20h30

Depuis 2012, je mène une enquête sur la vie onirique dans les grandes villes de notre temps. De la Nouvelle-Orléans à Nanterre en passant par Paris, New York, Rome, Le Caire et le bidonville de Calais, j’ai posé cette question : « As-tu rêvé cette nuit ? As-tu rêvé un jour ? »

Ce projet d’enquête est à mes yeux politique : il consiste à recueillir des témoignages de ces faits-divers qui ont lieu dans l’inframonde, mais aussi, à inventer d’autres modes de relations dans la cité, comme nous l’enseigne la psychothérapie institutionnelle.

En savoir plus...

11 septembre 2001

de Michel Vinaver

Vendredi 29 novembre à 20h30

Le monde a changé, dit-on. Mais en quoi ? Une chose est sûre : les événements du 11 septembre 2001 ont révélé que notre monde, celui de l’Occident, est moins stable et plus vulnérable que nous ne le pensions. Certes, la destruction des Twin Towers à New York visait le cœur du système économique des États-Unis mais c’est, au-delà, tout le système politique et social des démocraties occidentales qui est atteint par cet attentat et ses répercussions.

 

En savoir plus...

Soirée Réminiscence – Effervescences

tous ensemble sous la Coupole

Samedi 30 novembre à 20h

Au programme 

- À 20h, les vingt élèves-comédiens, de la promotion X de l’École du Théâtre National de Bretagne, s’empareront d’extraits de Tapuscrits sous la direction de Laurent Poitrenaux.

En savoir plus...

Tous les événements:
durée estimée 1h
Jeudi 14 novembre 2019 à 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Jeudi 14 novembre 2019 à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
durée estimée 1h
Vendredi 15 novembre 2019 à 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h30
Vendredi 15 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
2h
Samedi 16 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
2h15
Lundi 18 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Mardi 19 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h15
Mercredi 20 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h10
Jeudi 21 novembre à 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h15
Jeudi 21 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Vendredi 22 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Samedi 23 novembre à 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
50 min
Samedi 23 novembre à 20h30
4h
Dimanche 24 novembre à partir de 12h
Tarif spécial
12h-16h / brunch et mises en voix 16 € (hors boissons) 14h-16h / mises en voix 5€/3€/entrée libre avec la Carte TO
1h10
Lundi 25 novembre à 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Lundi 25 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
40 min
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Mardi 26 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Mercredi 27 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Jeudi 28 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Vendredi 29 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
indéterminée
Samedi 30 novembre à 20h
Entrée libre sur réservation