En public

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 2

Capitalisme Vertueux

Extrait

Grégoire : j’insère ma carte dans le distributeur, je tape mon code et retire trois-cent cinquante euros, pour payer ma brioche

Éric : J’ai acheté plein de livres que j’ai pas lu parce que depuis plusieurs mois j’arrive pas à lire. (…) J’ai acheté plusieurs paires de boucles d’oreilles. (…) J’ai acheté un cadre vitré pour protéger mon affiche du film Paris Is Burning…


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 3

Contrainte Libératrice

Extrait

Antoinette : Et au fait ; pas besoin de le faire en douceur
Si c’est obligé qu’on en bave, alors je t’en prie ;
Fais rôtir qui tu veux, la vie

Anne-Marie : Et un jour gris comme un autre c’est arrivé,
comme une foudre invisible et silencieuse.
Clac


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 5

Imbécile Heureux

Extrait

Astrid : Quand mon petit frère Sacha est parti sur la Lune
Je me suis dit qu’il était encore trop petit pour aller s’occuper de la Lune

Maxime : J’ai voyagé en apnée de mon appartement jusqu’à toi
Retenu mon souffle, fermé les yeux

 

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 10

Rire Glacial

Extrait

Julie : Contrairement à ce que l’on croit
le rire n’exprime pas la joie
mais le rire rend joyeux.

Gabrielle : c’est un système d’entraînement
basé exactement sur le même modèle
que le concept d’ambition dans l’existence humaine.


Dans le cadre de

En savoir plus...

PARADIS ARTIFICIEL / Le cabaret des oxymores

[ Version numérique ]

Avec du Québec : Gabrielle Chapdelaine, Martin Bellemare, Émilie Monnet, Marie-Louise Bibish Mumbu, Emmanuelle Jimenez, Maxime Champagne, Éric Noël, Anne-Marie Olivier, Elkahna Talbi et Elena Stoodley

Et de l’europe francophone : Sidney Ali Mehelleb, Julie Ménard, Nicolas Barry, Grégoire Vauquois, Françoise Dô, Antoinette Rychner, Pauline Haudepin, Sèdjro Giovanni Houansou, Hala Moughanie et Astrid Bayiha

Direction Marcelle Dubois, Fanny Brossard-Charbonneau

Dramaturgie Marc-Antoine Cyr

Musique et montage Fred Costa

Conception graphique Alice Picard

OXYMORE, nom masculin. Figure de style qui réunit deux mots en apparence contradictoires.
Du grec oxús (intelligent, malin) et môrós (niais, idiot).

Ce ne fut pas si simple, mais nous l’avons fait. Durant des semaines, nous sommes resté.e.s « ensemble chacun chez soi ». Toutes et tous uni.e.s dans la solitude.

Tandis que le monde d’après et le monde d’avant se chamaillent encore l’espace et le temps, examinons ensemble cette curieuse époque de la contradiction, du paradoxe, voire de l’injonction à la liberté dans laquelle nous tentons chaque jour de prendre la parole, de donner sens, d’être en accord ou pas avec nos voix intérieures et publiques.

Pour ce cabaret nouveau genre, dix binômes d’autrices·d’auteurs québécois·e·s et francophones ont pris la parole autour de dix oxymores qui font écho au temps présent – mais en « absentiel », chacun dans sa géographie.

Leurs vingt paroles devraient bientôt nous réunir dans un même pays mental.

....

Épisode # 1 : Révolution tranquille
Avec Emmanuelle Jimenez et Sidney Ali Mehelleb

Épisode # 2 : Capitalisme Vertueux
Avec Grégoire Vauquois et Éric Noël

Épisode # 3 : Contrainte Libératrice
Avec Antoinette Rychner et Anne-Marie Olivier

Épisode # 4 : Présence virtuelle
Avec Martin Bellemare et Nicolas Barry

Épisode # 5 : Imbécile Heureux
Avec Astrid Bayiha et Maxime Champagne

Épisode # 6 : Discrimination positive
Avec Hala Moughanie et Marie-Louise Bibish Mumbu

Épisode # 7 : Attendre aux urgences
Avec Elkahna Talbi et Françoise Dô

Épisode # 8 : Mort-Vivant
Avec Émilie Monnet et Sèdjro Giovanni Houansou

Épisode # 9 : Silence assourdissant
Avec Pauline Haudepin et Elena Stoodley

Épisode # 10 : Rire Glacial
Avec Julie Ménard et Gabrielle Chapdelaine

Liens




Épisode # 1

Révolution tranquille

Extrait

Emmanuelle : Je suis une désespérée qui espère
Je vis dans l’horreur et le ravissement

Sidney : Tu sais quoi Frère Sœur
On est dans le même sac Soeur Frère
Dans le même bateau ivre

En savoir plus...

Épisode # 2

Capitalisme Vertueux

Extrait

Grégoire : j’insère ma carte dans le distributeur, je tape mon code et retire trois-cent cinquante euros, pour payer ma brioche

Éric : J’ai acheté plein de livres que j’ai pas lu parce que depuis plusieurs mois j’arrive pas à lire. (…) J’ai acheté plusieurs paires de boucles d’oreilles. (…) J’ai acheté un cadre vitré pour protéger mon affiche du film Paris Is Burning…

En savoir plus...

Épisode # 3

Contrainte Libératrice

Extrait

Antoinette : Et au fait ; pas besoin de le faire en douceur
Si c’est obligé qu’on en bave, alors je t’en prie ;
Fais rôtir qui tu veux, la vie

Anne-Marie : Et un jour gris comme un autre c’est arrivé,
comme une foudre invisible et silencieuse.
Clac

En savoir plus...

Épisode # 4

Présence virtuelle

Extrait

Martin : En fait nos yeux sont rentrés à l’intérieur maintenant
Tournés vers en dedans

Nicolas : Et il a dit : tu n’as pas mal
Tu ne dois pas pleurer
Moi je l’ai cru

En savoir plus...

Épisode # 5

Imbécile Heureux

Extrait

Astrid : Quand mon petit frère Sacha est parti sur la Lune
Je me suis dit qu’il était encore trop petit pour aller s’occuper de la Lune

Maxime : J’ai voyagé en apnée de mon appartement jusqu’à toi
Retenu mon souffle, fermé les yeux

 

 

En savoir plus...

Épisode # 6

Discrimination positive

Extrait

Hala : Mais c’est tellement rassurant, dans le fond,
d’avoir enfin trouvé ma communauté.

Bibish : Mon nom est une histoire, une trajectoire

En savoir plus...

Épisode # 7

Attendre aux urgences

Extrait

Elkahna : c’est à ce moment-là
que ton nom résonne
dans tout l’espace
finie l’attente

Françoise : Les portes sont vertes.
Les murs blancs.
Horloge : 21h17.
“Excusez-moi…”

En savoir plus...

Épisode # 8

Mort-Vivant

Extrait

Émilie : Devant la mort, se sentir présent,
Profondément vivant.

Sèdjro : Ce n’est pas par la mort qu’on perd la vie, non.
Quand tu es en vie et que tu n’as déjà plus de vie,
ça, ça peut donner la mort.

En savoir plus...

Épisode # 9

Silence assourdissant

Extrait

Pauline : Et tout ce que j’entends c’est ton silence assourdissant
Et les traînées pailletées du son pop qui fuit depuis tes écouteurs

Elena : le silence n’existe pas
le silence est un choix
je vais commencer par là

En savoir plus...

Épisode # 10

Rire Glacial

Extrait

Julie : Contrairement à ce que l’on croit
le rire n’exprime pas la joie
mais le rire rend joyeux.

Gabrielle : c’est un système d’entraînement
basé exactement sur le même modèle
que le concept d’ambition dans l’existence humaine.

En savoir plus...