En public

MISE EN SCÈNE

La mer est ma nation

de Hala Moughanie

mercredi 23 septembre à 19h

Un homme et sa femme vivent dans un faubourg de bord de mer que les déchets ont envahi. Ils entendent dire un jour que des réfugiés, fuyant le pays voisin en guerre, arrivent en ville. Sans doute certains voudront-ils s’installer chez eux.

Que faire ? Installer une barrière ? Se réjouir de cette nouvelle compagnie ? Surgissent deux femmes, une mère et sa fille au parler étrange. Les territoires dès lors vont se redistribuer...


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN SCÈNE

JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE

de Louise Emö
JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE ©Alban Van Wassenhove

JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE ©Alban Van Wassenhove

jeudi 24 septembre à 19h

“qu’est-ce qui se passe

quand même la langue

ne t’a pas prévue”

 

Est-on encore une mère quand il n’y a plus l’enfant, est-on encore une femme sion faillit en tant que mère, est-on encore quelqu’un sans mot pour se dire ?

Jeanne : une tentative de langue, de partage du monde déserté par la parole d’une femme en décalage, qui doit tout renommer avec joie et non sans peine. La parole est au centre, abrupte, en tension avec la technicité de l’élocution et de l’interprétation sur le fil, près de l’effondrement.


Dans le cadre de

En savoir plus...

LECTURE-PERFORMANCE

Grandes surfaces

de Baptiste Amann
Baptiste Amann © C.Raynaud de Lage

Baptiste Amann © C.Raynaud de Lage

vendredi 25 septembre à 19h

Quand Baptiste Amann a découvert L’école du micro d’argent du groupe IAM, c’était en l’écoutant au casque audio sur l’une de ces bornes d’écoute que l’on trouvait alors dans les centres commerciaux. C’était à Avignon, en avril 1997. Il avait 11 ans. Cette expérience globale fut pour lui un choc esthétique et sensible, considérable.

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN ESPACE

Charabia (toad movie)

de Sandrine Roche

samedi 26 septembre à 17h

Noémie vit dans un monde de crapauds mous, dont le charabia l'empêche de construire quoique ce soit de personnel. Elle se rebaptise Nemo - « c'est plus simple au niveau de l'articulation des syllabes » - prend le large, rencontre Georges, et tous deux s'échappent pour un toad movie à la recherche d'eux-mêmes.

 

Charabia est issu d’un travail mené tout au long d’une année, avec des collégiens du département de la Haute Garonne, dans le cadre du dispositif Parole en Je(u) organisé par la compagnie Nelson Dumont.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Fanny

de Rebecca Deraspe

dimanche 27 septembre à 17h

Fanny vient tout juste d’avoir 55 ans et vit avec son conjoint Dorian une magnifique et inaltérable histoire d’amour. Le couple, qui habite dans une maison assez confortable, décide d’accueillir une locataire pour occuper une chambre inhabitée.

En ouvrant la porte à cette universitaire, étudiante en philosophie, ils seront confrontés à une jeunesse engagée, foncièrement différente d’eux. Et pour Fanny, cette rencontre déclenchera un désir absolu de redéfinir sa façon d’être au monde.

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

Pendant cinq semaines, un nouvel épisode  chaque semaine
Durée des épisodes environ 1h
Chaque épisode s’ouvrira par le résumé des épisodes précédents

du 24 septembre au 25 octobre 2014

Notre Faust, série diabolique en 5 épisodes, élaboré par un ensemble d’artistes réunis autour de Robert Cantarella, met en scène un Faust fondamentalement contemporain aux prises avec les

Lire toute la présentation générale...

Mercredi : Il faut que personne ne l’aime

Épisode 3

8 au 11 octobre à 20h

55 minutes
COUPOLE
Tarif A (22€ - 6€)

De Stéphane Bouquet, Robert Cantarella, Nicolas Doutey, Liliane Giraudon, Noëlle Renaude
Metteur en scène Robert Cantarella
Assistant à la mise en scène François-Xavier Rouyer
Scénographie Elodie Dauguet
Musique Alexandre Meyer
Chant Rebecca Meyer
Avec Robert Cantarella,Charlotte Clamens, Rodolphe Congé, Orphée de Corbière, Cécile Fisera, Nicolas Maury, Frédéric MoulinEmilien Tessier, Gaëtan Vourc'h 

RESUME DES EPISODES 1&2
Henri Faust est kinésithérapeute. Avant sa vie allait comme sur des roulettes un peu tristes mais c’était la vie. Depuis deux jours tout est bouleversé. D’abord sa femme est morte. Le pire est qu’elle s’est jetée par la fenêtre pile au moment où Faust confiait à un sdf de passage qu’il aimerait bien que son épouse disparaisse de son existence. Pour une fois, ses désirs sont devenus réalité et, avouons-le, cette sensation est un peu effrayante. Hier, sous le choc, Faust errait comme une âme en peine et en jogging dans son appartement. Un employé des services municipaux, bureau de la consolation, est venu le rassurer : « oui oui Faust vos désirs il faut oser les vivre à fond. » C’était étrange à quel point l’employé ressemblait trait pour trait au sdf. Mais bon qu’importe puisque Faust a au moins trois désirs. Coucher avec sa sœur. Se réconcilier avec son fils. Et trouver 900 000 euros pour acheter un cabinet dans un quartier riche où ses patients n’auraient plus des peaux pleines de boutons. Faust a jusqu’à vendredi pour récolter cette somme. Aujourd’hui, on est mercredi. La banque a accepté de lui prêter 300 000 euros et deux solutions s’offrent à lui pour le reste. Première solution. Il réussit à convaincre son père de lui avancer la somme manquante. La difficulté est que son père lui en veut d’avoir renoncé à prendre sa suite à l’usine familiale d’aquariums. Le faire flancher sera difficile, même si Faust peut compter sur le soutien d’Anne, la femme tatouée de son père, qui a promis d’intercéder. Deuxième solution. Faust négocie avec Sabine. Jadis Sabine s’appelait Timo. Il dirigeait la cellule terroriste à laquelle Faust appartenait. Ils ont fait un attentat ensemble et cet attentat non-violent a raté et tué. Ressurgie des limbes, Timo / Sabine lui a proposé de tuer un suppôt du système en lui appliquant une crème mortelle. Faust a dit d’accord si Sabine lui trouvait 600 000 euros. Après tout c’est dangereux et Faust sait qu’il est surveillé de près, de très près, par un homme étrange. Et si cet homme était un policier ?

EPISODE 3
Toute la famille de Faust est réunie au funérarium pour la cérémonie d’adieu à Carole, la femme de Faust. Le père de Faust est là, les bras chargés de cadeaux pour tout le monde, rendant un hommage vibrant à Carole. Faust s’étonne de reconnaître le responsable des pompes funèbres. Certains patients de Faust sont également présents, François Meunier notamment, qui continue d’enquêter sur le passé trouble du kinésithérapeute. Faust, de plus en plus abattu, confond les corps et les visages, court après l’argent et pactise avec le diable.







Orphée de Corbière - Nicolas Maury © Christophe Raynaud de Lage

Orphée de Corbière - Nicolas Maury © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

C.Clamens - E.Tessier - C.Fisera© Christophe Raynaud de Lage

C.Clamens - E.Tessier - C.Fisera© Christophe Raynaud de Lage

Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Rodolphe Congé - Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Rodolphe Congé - Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Rodolphe Congé © Christophe Raynaud de Lage

Rodolphe Congé © Christophe Raynaud de Lage

R.Meyer - C.Fisera -N.Maury© Christophe Raynaud de Lage

R.Meyer - C.Fisera -N.Maury© Christophe Raynaud de Lage

E.Tessier - R.Meyer - N.Maury© Christophe Raynaud de Lage

E.Tessier - R.Meyer - N.Maury© Christophe Raynaud de Lage

Rebecca Meyer - Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Rebecca Meyer - Nicolas Maury© Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Robert Cantarella - Frédéric Moulin© Christophe Raynaud de Lage

Robert Cantarella - Frédéric Moulin© Christophe Raynaud de Lage

Cécile Fisera© Christophe Raynaud de Lage

Cécile Fisera© Christophe Raynaud de Lage

Cécile Fisera© Christophe Raynaud de Lage

Cécile Fisera© Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Charlotte Clamens© Christophe Raynaud de Lage

Charlotte Clamens© Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Notre FAUST © Christophe Raynaud de Lage

Les autres épisodes :

1h20
24 au 27 septembre à 20h
Tarif A (22€ - 6€)
55 minutes
1er au 4 octobre à 20h
Tarif A (22€ - 6€)
1h
15 au 18 octobre à 20h
Tarif A (22€ - 6€)
1h15
22 au 24 octobre à 20h
Tarif A (22€ - 6€)
25 octobre à 15h
Tarif spécial
50 € / 40 € avec la Carte TO

Dans le cadre de